Virtual
Beekeeping
Gallery
The First Virtual Beekeeping Gallery in the World
Galerie
Apicole
Virtuelle
La Première Galerie Apicole Virtuelle au Monde
Galeria
Apicola
Virtual
La Primera Galeria Apicola Virtual del Mundo
Virtuelle
Imkerei
Galerie
Die Erste Virtuelle Imkerei-Gallerie der Welt

Le pas à pas - Utiliser le chasse-abeilles

par Jean-Maurice Cantin

avec l'aimable autorisation de la revue
Abeilles et Fleurs


Photo n° 1 : Cote de la ceinture bois
© Jean-Maurice Cantin

punaise.gif (183 octets)Travailler en miellerie en dehors de la présence des abeilles permet d’effectuer les activités d’extraction dans de bonnes conditions de travail mais aussi d’hygiène. Si des moyens peuvent êtres prévus pour débarrasser le local où vous travaillez des abeilles qui ont pu être ramenées dans les hausses, la meilleure solution est d’en laisser le maximum au rucher.

Le chasse-abeilles est un appareil qui ne permet aux abeilles que la circulation dans un sens ; de la hausse ou des hausses à récolter vers le nid à couvain, soit du haut vers le bas. Le principe de base du fonctionnement est celui de l’entonnoir : une entrée large, une sortie étroite et ensuite un système de non-retour. Ce dernier peut être deux lamelles comme dans le « Porter » ou un chemin plus ou moins long entre l’entrée et les sorties. Une partie grillagée ou quelques trous de petit diamètre en dessous de l’entrée « leurrent » les abeilles sur le chemin à prendre et elles y restent agglutinées. Le commerce présente au moins six modèles à la vente.


Photo 2 : Vue de dessus, côté entrée du chasse-abeilles
© Jean-Maurice Cantin

Photo 3 : Vue de dessous, côté sortie
© Jean-Maurice Cantin

Un ou plusieurs chasse-abeilles sont placés sur un couvre-cadres réservé à cette utilisation. La ceinture bois de ce couvre-cadres doit être assez épaisse pour laisser un espace entre la partie grillagée en dessous de l’entrée et les cadres. Les abeilles s’agglutinent plus sous l’entrée et sont mieux leurrées.
Le « couvre-cadres chasse-abeilles » (que nous appellerons pour plus de facilité « chasse-abeilles ») est placé entre la ou les hausses qui sont à récolter et le nid à couvain. La récolte se fait quand les abeilles sont descendues. Généralement, les chasse-abeilles sont mis en place le soir pour la récolte du lendemain. Certains apiculteurs procèdent par roulement entre les ruchers, en laissant plusieurs heures entre la pose des chasse-abeilles et la récolte ; ils organisent ainsi des circuits permettant de diminuer le nombre de kilomètres.


Photo  4 : Vue de dessous.
Les abeilles sont agglutinées sur le chasse-abeilles
© Jean-Maurice Cantin

Le chasse-abeilles fonctionne mieux si une hausse vide (cadres construits ou de cire gaufrée) est placée entre la hausse pleine et le nid à couvain.
Le chasse-abeilles peut être utilisé pour séparer deux récoltes. Entre une récolte spécifique et la miellée suivante le temps est parfois court. Avant que vous ayez terminée la récolte spécifique les abeilles peuvent y incorporer le nectar d’une autre miellée, déclassant ainsi une partie de votre miel. La mise en place de chasse-abeilles isole le miel spécifique dans la hausse du haut et les abeilles emmagasinent la miellée suivante dans la hausse du dessous. Vous commencez votre récolte quand tous les chasse-abeilles sont posés, plusieurs jours après la pose des premiers si ce temps vous est nécessaire.

Pour enlever la dernière hausse de la saison vous pouvez mettre un nourrisseur couvre-cadres entre le chasse-abeilles et le nid à couvain.

Pour que le chasse-abeilles fonctionne il ne doit pas y avoir de couvain dans les hausses. L’emploi de la grille à reine est impératif.

L’avantage du chasse-abeilles est qu’il est une méthode efficace, propre et hygiénique (pas de produits chimiques, peu de travail à l’enfumoir), silencieuse.
Ses principaux défauts sont la manutention des hausses et les kilomètres parcourus ; l’emploi systématique des grilles à reine.

Ces défauts ont probablement freiné le développement de l’utilisation des chasse-abeilles. Des exploitations de plusieurs centaines de ruches les utilisent avec succès, tout réside dans l’organisation du travail.

Jean-Maurice Cantin


avec l'aimable autorisation de la revue Abeilles et Fleurs


Realization / Réalisation / Realización   / Realisierung: Gilles RATIA
Last update / Mise à jour / Actualizado el / Letzte Bearbeitung: 17/03/01
APISERVICES - Copyright © 1995-2004
Top of the page
Haut de la page
Alto de página
Seitenanfang
Top of the page / Haut de la page / Alto de página / Seitenanfang